RESERVOIR Watch
fr/€
0

Accueil » Non classé » Point de « Vu » : Lancement de la nouvelle montre Sonomaster Chronograph

La nouvelle collection RESERVOIR s’inspire des instruments de mesure largement utilisés dans le monde du son ou de la Hi-Fi. Les deux aiguilles rétrogrades du nouveau RESERVOIR Sonomaster Chronograph reproduisent fidèlement les aiguilles des mesures de puissance ou des VU mètres que chacun retrouve dans les amplificateurs stéréo analogiques. Ce jalon fort pour RESERVOIR célèbre la quête humaine pour créer un son pur : une exploration musicale pleine d’audace et d’intensité.


Cette montre bi-rétrograde (date et seconde à 120°) inaugure le premier modèle chronographe de RESERVOIR (seconde centrale, compteur 30 minutes à 12h, compteur 12 heures à 6h). La montre est animée par le nouveau calibre horloger RSV-Bi120 : un mouvement chronographe manufacture bi-rétrograde, à remontage mécanique automatique et roue à colonnes.

 

Dilemme de la lecture numérique ou analogique des instruments de mesure

 

L’aiguille rétrograde est le moyen d’affichage préféré et distinctif de RESERVOIR, offrant une pléthore d’avantages pratiques, ainsi que ce frisson de plaisir visuel alors qu’il revient à zéro après avoir terminé son arc. C’est la technique la plus « analogique », presque une affiche pour les traditionalistes qui préfèrent ces compteurs aux lectures numériques. Et « analogique contre numérique » est une bataille qui a fait rage simultanément dans au moins trois industries.

Les constructeurs automobiles ont été parmi les premiers à réaliser que les conducteurs trouvaient dans les compteurs de vitesse et les tachymètres une information plus rapidement avec une aiguille traversant une échelle qu’avec des chiffres simples. Les barres LCD qui indiquent « 70 km/h » ou « 4500 tr/min » n’ont pas l’impact « instantané » d’un cadran, qu’ils soient ronds, en forme de croissants ou rectangulaires. Même les hypercars les plus avancées d’aujourd’hui sont équipées de compteurs de vitesse et de tachymètres analogiques, bien que ces informations puissent être représentées sur un écran plutôt que sur de « vraies » jauges.


Pour l’industrie horlogère, le gouffre analogique vs numérique est moins clair, car pour les générations de consommateurs sevrés par les horloges numériques ou montres connectées, l’affichage semble équivalent. Cela explique pourquoi les fabricants de montres connectées proposent également des cadrans qui ressemblent à des cadrans de montres analogiques traditionnels. Il vous indique que même les images analogiques « simulées » ont conservé une grande partie de l’attrait des aiguilles et des cadrans physiques. Pour les collectionneurs éclairés de montres mécaniques, les cadrans et les aiguilles restent la règle.

Quant à la troisième industrie qui a conservé la mesure analogique, même si elle a adopté la technologie numérique, c’est le secteur de la musique – à la fois les professionnel et les particuliers à domicile. Depuis le début des émissions de radio et des concerts enregistrés électroniquement pour être écoutés à la maison dans les années 1920, les ingénieurs ont eu besoin de mesurer le signal. L’objectif était d’éviter de saturer l’appareil d’enregistrement, ce qui conduirait à des distorsions, des artefacts sonores désagréables qui rendent artificiel le son d’un enregistrement.

 

Retour aux origines du VU-mètre

 

Comme la vitesse, les tours par minute de l’arbre de transmission ou le temps, les niveaux sonores sont mieux mesurés et présentés par une aiguille mince appliquée à une échelle. Les industries de l’enregistrement et de la diffusion utilisaient des compteurs mécaniques qui n’étaient pas aussi « rapides » que le son lui-même, de sorte que les pics – les niveaux maximaux auxquels le son reste non déformé et qui ne devraient pas être dépassés – n’étaient pas capturés avec précision en temps réel. Des ingénieurs chevronnés savaient comment lire les compteurs, aidés par leur audition entraînée, mais il y avait un besoin pour quelque chose de plus rapide, de plus précis et de plus révélateur. Il servirait de norme de l’industrie. Il devait avant tout être facile à lire, aussi rapide que les signaux qu’il représentait.


Grâce aux efforts combinés d’un certain nombre d’organisations aux États-Unis, dont l’Institute of Radio Engineers, Bell Telephone Laboratories et les diffuseurs NBC et CBS, un appareil appelé « VU-mètre » est arrivé en 1940. Les lettres signifient « Volume Unit », et il a été développé pour mesurer toutes sortes de signaux électroniques, y compris les sons entrant dans une table de mixage ou un magnétophone dans un studio d’enregistrement, la force d’un signal de diffusion radio, la puissance de sortie d’un amplificateur ou les niveaux de pression acoustique dans l’écoute espace (également appelé « volume » ou « sonie »).

En 1942, le VU-mètre est normalisé pour les installations téléphoniques et les stations de diffusion radio, puis apparaît finalement sur tous les types d’équipements audio et écouteurs modernes, jusqu’à chaque écouteur individuel. De toute évidence, la simple apparence d’un VU-mètre crée une esthétique « technique », un « cool » fonctionnel mais avec des accents rétro. Après tout, un VU-mètre est un appareil électromécanique, contrairement aux écrans numériques, qui sont entièrement électroniques, les VU-mètres évoquant l’ère pré-numérique.

 

Un fonctionnement similaire entre l’aiguille rétrograde de la montre et le VU-mètre

 

Les VU-mètres sont apparus sous d’innombrables formes, mais tous partagent les éléments de base d’une aiguille mince pivotant sur une échelle dessinée en arc ou en ligne droite. Les VU-mètres utilisant ce-dernier rappellent les compteurs de vitesse horizontaux que l’on trouve dans les voitures américaines des années 1950 et 1960. L’action de l’aiguille d’un VU-mètre est la même que celle d’une aiguille rétrograde dans une montre : les aiguilles n’indiquent pas un cercle de 360, comme le font les aiguilles d’une montre conventionnelle, mais oscillent d’avant en arrière.

Définir les graduations sur l’échelle est le rôle du compteur, qu’il s’agisse de mesurer les décibels pour montrer l’intensité d’un signal, la puissance pour indiquer la puissance d’un amplificateur, les tensions ou d’autres informations électroniques. Tout comme les tachymètres ont une « ligne rouge » pour avertir un conducteur de ne pas abuser d’un moteur, les VU-mètres ont une zone rouge à la fin de l’échelle pour indiquer l’apparition d’une distorsion, d’une surcharge ou d’autres maux.

Les formes de VU-mètre ont évolué du rond au rectangulaire, les deux restant populaires. Le fond peut être de n’importe quelle couleur, à condition que l’échelle et l’aiguille offrent un contraste suffisant. Les plus populaires sont les échelles noires sur les surfaces de cadran blanc ou crème, mais le blanc contre le noir fonctionne aussi, car la plupart des VU-mètres sont illuminés. Divers fabricants de chaînes hi-fi ont personnalisé leurs compteurs pour rendre leur équipement instantanément reconnaissable, comme la marque mythique Luxman optant pour une lueur dorée, EAR-Yoshino utilisant des ouvertures en forme de rein, le compteur rond massif de D’Agostino à l’aiguille de style Breguet, tandis que McIntosh est mondialement connu pour ses VU-mètres à l’éclairage bleu.

Comme vous le diront les concepteurs de tables de mixage, de magnétophones et d’amplificateurs, les VU-mètres persistent dans tous les domaines liés à l’audio car ils sont aussi instinctifs qu’un cadran de montre analogique. Ce n’est pas que les producteurs de disques, les ingénieurs ou les audiophiles soient des résistants. Les tables de mixage et les magnétophones sont depuis longtemps disponibles avec des affichages sous forme de barres colorées de LED ou via des écrans LCD haute résolution, qui réagissent rapidement aux changements de niveau. Mais – comme pour les montres et les voitures – la communication des niveaux sonores à travers des barres horizontales parallèles, généralement vertes dans la zone de sécurité et rouges en cas de surcharge, n’a pas l’impact d’une aiguille contre une balance.

 

La genèse de la montre RESERVOIR Sonomaster Chronograph et son affichage bi-rétrograde

 

Pour RESERVOIR, spécialisée dans les aiguilles rétrogrades, le désir de marquer sa signature sur le cadran encombré d’un chronographe présentait un dilemme. Comment loger tous les sous-cadrans d’un chronographe conventionnel sans revenir au traditionnel ensemble de compteurs ronds ? Combien d’espace reste-t-il après avoir pris en compte les dispositions bi-compax ou tri-compax ?

Pour la Sonomaster Chronograph, les concepteurs ont dû intégrer, en plus des heures, minutes et secondes, la trotteuse centrale pour la fonction chronomètre, un compteur 30 minutes à 12h, un compteur d’heure à 6 heures et la date. Une fenêtre pour ce dernier ajouterait de l’encombrement, tandis que le désir de symétrie, qui manque dans les chronographes avec des sous-cadrans à 6, 9 et 12 heures et un guichet de date à 3 heures, restait primordial.


Ils ont commencé avec un boîtier en acier inoxydable 316L de 43 mm avec finition brossée et couronne similaire à un bouton de commande d’amplificateur, deux boutons poussoirs inspirés des boutons bass et treeble. Les aiguilles sont traitées au Superluminova. Le fond ouvert dévoile le mouvement automatique à roue à colonnes et une généreuse réserve de marche de 60 heures. Jusqu’à présent, l’élément déterminant – une caractéristique rétrograde – devait encore émerger.

RESERVOIR a soigneusement cultivé un design unique et reconnaissable pour toutes ses collections. Toutes utilisent une aiguille des minutes rétrograde complétant un arc de ce qui serait, sur un cadran conventionnel, de 8 heures à 4 heures. L’équilibre visuel est assuré par l’affichage de l’heure dans un guichet au-dessus de la position 6 heures, tandis qu’en dessous se trouve une réserve de marche. Malgré la nécessité de gérer davantage de fonctions, la Sonomaster Chronograph ne pouvait pas s’écarter du langage symbolique de RESERVOIR.

 

Deux cadrans horlogers à aiguille rétrograde

 

Avec les heures et les minutes du chronographe Sonomaster adressées par des aiguilles conventionnelles, et avec les compteurs 30 minutes et 12 heures utilisant des sous-cadrans traditionnels, il a été noté qu’il y avait de la place de chaque côté de la ligne de partage. Deux zones en forme de demi-lune étaient libres pour recevoir la date et les secondes, créant ce que RESERVOIR désigne par un affichage « bi-rétrograde ». Pour une lisibilité maximale et créer une esthétique horlogère nouvelle, RESERVOIR a regardé au-delà des limites de l’industrie horlogère et automobile, cette dernière étant une source d’inspiration très appréciée dans les cercles horlogers.

reservoir-watch-sonomaster-chronograph-lifestyle
Au lieu de cela, ils ont trouvé la solution sur le panneau avant de l’emblématique amplificateur hi-fi vintage, comme le légendaire amplificateur de puissance Luxman M10 Mk II, un exemple très convoité d’équipement audio haut de gamme. Cet amplificateur comporte deux VU-mètres massifs, avec des aiguilles noires contre des cadrans crème, accentués de segments rouges pour indiquer les «zones de danger». En pensant latéralement, RESERVOIR a tourné les cadrans sur le côté, pour être lus verticalement. Le cadran de gauche affiche des secondes rétrogrades, son échelle est graduée de 0 à 30, avec l’aiguille qui recule toutes les demi-minutes. Le cadran de droite affichage la date, ses indications sont marquées de 0 à 31, avec un retour rétrograde à la fin du mois.

Les deux compteurs comportent des segments rouges pour respecter leur inspiration, bien qu’il n’y ait aucun danger à mesurer. La même palette de couleurs de fond employée par exemple par Luxman a également été conservée pour la Sonomaster chronograph, la couleur beige offrant un contraste saisissant avec la fine graduation de noir. Les deux compteurs rétrogrades sont enfoncés dans le cadran principal, rappelant la présence physique des VU-mètres définis dans le panneau avant d’un amplificateur.

 

DECOUVRIR LA MONTRE

 

Essayer une montre
Rechercher un distributeur

JOINDRE
UN CONSEILLER

NOUS CONTACTER

DÉCOUVRIR
LE MODÈLE

ESSAI
PERSONNALISÉ

Commander en ligne
Choisir une montre

LIVRAISON
OFFERTE

PAIEMENT
SÉCURISÉ

RETOUR
FACILITÉ

GARANTIE
INTERNATIONALEINTERNA-
TIONALE